Français
Rechercher
Retour à l’aperçu

Un pansement, et tout va mieux?!

Un pansement, et tout va mieux?!

Selon la loi, du matériel de premiers secours doit être disponible dans chaque entreprise, dans l’état actuel de la technique et en quantité suffisante. Mais que cela signifie-t-il exactement? À quoi devez-vous faire attention ? Notre check-list et le bon sens apportent des réponses. 

 

Certes, ce serait bien s’il y avait une liste pour tout, mais pour le matériel de premiers secours, il n’y a pas de réglementation spécifique en Suisse. Il existe seulement des recommandations contraignantes en cas de litige. Par exemple, dans le guide du SECO sur le concept de premiers secours, qui est obligatoire pour chaque entreprise, ou dans les directives de l’Association suisse des secouristes d’entreprise (ASSE). Que cela signifie-t-il? Et comment en déduire le contenu correct pour votre pharmacie? La check-list suivante devrait vous servir de base et un ou deux conseils devraient vous aider à faire des ajouts judicieux et à évaluer votre profil de risque.

 

Le matériel de premiers secours doit réellement être disponible

 

D’abord les informations essentielles: le matériel de premiers secours doit être disponible dans toutes les entreprises, sans exception. Cela signifie également dans un bureau de deux personnes. Pour commencer, il existe les trousses de premiers secours ou les pharmacies de premiers secours. Selon la taille et l’assortiment, elles contiennent presque ou tous les éléments essentiels. Pour vérifier l’intégralité de l’équipement de base de votre pharmacie d’entreprise, vous pouvez suivre notre check-list. Encore un conseil: il est préférable de vérifier la durée de conservation des articles et de remplacer ceux qui sont périmés. En effet, les médicaments, mais aussi les produits médicaux stériles sont soumis à une date de péremption.

 

Check-list: ce que l’on doit trouver dans toutes les pharmacies d’entreprise

 

L’ASSE recommande ce contenu afin que vous soyez équipé en toute sécurité, par exemple dans une entreprise de bureau comptant jusqu’à 20 personnes:

  • désinfectant pour les mains
  • pansements de différentes tailles
  • compresses
  • bandages
  • pads ou spray rafraîchissants
  • gants jetables
  • produit nettoyant
  • produit désinfectant
  • ciseaux
  • pincette
  • masque respiratoire
  • couverture de survie
  • check-list des premiers secours

 

En ce qui concerne la quantité, l’ASSE précise: il est préférable d’avoir un produit de trop qu’un produit de moins, qui fera défaut en cas d’urgence. Les bandages spéciaux pour les doigts ou les rince-yeux et les compresses en sont un bon exemple, car ils permettent aux personnes non formées de prodiguer plus facilement les soins appropriés dans le cas de ces blessures fréquentes.

 

Facteur taille de l’entreprise et risques spécifiques

 

Pour les grandes entreprises, en particulier celles qui présentent des risques plus importants ou plus spécifiques, le bon sens s’applique également aux risques et dangers encourus, en plus d’un équipement conséquent. Par exemple, les Trauma-Kits ou les garrots sont recommandés pour les monteurs et les artisans sur le terrain présentant un risque accru de blessures graves par hémorragie, afin d’être en mesure d’arrêter une hémorragie importante en cas d’urgence sans aide extérieure. Comme vous pouvez le voir, l’équipement d’une pharmacie d’entreprise est aussi individuel que votre entreprise et, en fin de compte, que les dangers associés.

 

Le conseil individuel offre la sécurité

 

Vous avez encore des doutes au sujet de l’équipement de votre pharmacie d’entreprise? Si vous souhaitez obtenir des conseils détaillés et personnalisés de nos experts pour votre entreprise, vous pouvez contacter notre Priority Support à tout moment – sans engagement et gratuitement:

experten@betriebsapotheke.ch

 

Commentaires
Write a Comment Fermer le formulaire de commentaire
Vous devez vous enregistrer pour commenter cette contribution.